bateaumagne-residentiel-latranche3

bateaumagne-residentiel-latranche8

bateaumagne-residentiel-latranche2

bateaumagne-residentiel-latranche7

bateaumagne-residentiel-latranche9

bateaumagne-residentiel-latranche1

bateaumagne-residentiel-latranche5

bateaumagne-residentiel-latranche4

bateaumagne-residentiel-latranche12

bateaumagne-residentiel-latranche13

bateaumagne-residentiel-latranche14

bateaumagne-residentiel-latranche15

bateaumagne-residentiel-latranche6

 

Située dans une pinède de la cote vendéenne, cette maison a été construite en 1962 par le grand-père de Julien Bâteau. La famille a passé toutes ses vacances dans la maison jusqu’à ce qu’elle soit vendue à la fin des années 80 et rachetée en 2017 par Julien et sa famille.

Typique des années 60 avec son toit à un pente, la maison a été rénovée pour lui donner une circulation moderne dans un style évoquant son glorieux passé.

Les chambres ont conservé leur place mais la salle d’eau s’est étendue pour plus de confort et la cuisine est désormais complètement ouverte sur le salon. L’escalier menant aux combles qui prenaient toute la place a été remplacé par un petit colimaçon noir qui mène au dortoir sous les toits, semblable à une cabane dans les arbres avec vue imprenable sur la canopée.

Le noir s’est imposé sur les sols en terrazo, les menuiseries extérieures, les éléments électriques, les accessoires de quincaillerie et la cuisine oversized dont les façades charbon sont surmontées d’un plan et d’une crédence XL en carreaux de céramiques rectangulaires. Toute l’arête porteuse de la maison a été revêtue de panneaux de pin (en écho à la pinède environnante) teintés à la manière des unités de camping de Le Corbusier. Ces panneaux servent de tête de lit, masquent astucieusement les portes et le réfrigérateur familial.

Le couloir central est revêtu dun bleu Klein dont l’intensité donne une énergie joyeuse à la maison. Les salles d’eau minimalistes sont également parées de faience noire.

Le mobilier vintage est celui de la famille ou a été chiné dans les brocantes environnantes. Les appliques des chambres et la potence du salon sont signées Charlotte Perriand, la designer fétiche de Julien. Dans le jardin trône l’ensemble Transapé, dessiné par l’agence BATEAUMAGNE et conçu spécialement pour l’endroit.

Projet livré à l’été 2017

Photographe: Giaime Meloni